BIENVENUE

FREE DANCE SONG, association d’éducation populaire d’intérêt général ,  est née en 1972 de la rencontre entre musique free-jazz et danse contemporaine. Elle agit dans le champs de l’action artistique et socio-culturelle en formant des danseurs et toute personne désirant utiliser ou transmettre la danse dans sa dimension créative, sociale, éducative ou thérapeutique.
Sa fondatrice Christiane de Rougemont, élève et assistante de l’éminente chorégraphe afro-américaine Katherine Dunham, qui a ouvert en 1968 un Centre des Arts de la Scène au cœur du ghetto d’ East Saint-Louis (Illinois USA), a développé́ une approche singulière, pour faire de la danse un outil de développement, de libération personnelle et de lien social.
« La danse n’est pas une technique, mais un acte social, elle doit se ressourcer là d’où̀ elle vient, c’est-à-dire au cœur de l’homme et dans sa conception de la société́ » Katherine Dunham
.

Danse et lien social
L’association Free Dance Song agit aussi depuis plusieurs décennies pour la diffusion des danses de sources africaines et l’improvisation à travers différents projets de mixité et actions partenariales : ateliers en milieu scolaire, (écoles, collèges) animation locale et territoriale (carnavals, animations de rue…), stages et projets auprès de structures accueillant du public (conservatoires, hôpitaux, centres sociaux…), créations et spectacles participatifs enfants et tous publics….

Formations à la médiation par la danse
Le diplôme Free Dance Song créé en 1975 s’ancre dans cette démarche et devient en 2002 Diplôme de Danse et Médiation Chorégraphique. Affiné par la pratique de générations de médiateurs, le diplôme prépare à la diffusion et l‘accompagnement par la danse de publics en situation de vulnérabilité́ dans nos sociétés. Le médiateur chorégraphique intervient auprès de ces publics ainsi que dans des contextes sociétaux identifiés comme conflictuels, dans le but de recréer du lien par le partage de la danse. Il encadre des ateliers chorégraphiques, partage des projets pédagogiques, artistiques éducatifs et de développement personnel auprès de partenaires publics ou privés (municipalités, milieu scolaire et périscolaire, médicosocial, carcéral, Ehpads, établissements hospitaliers, associations humanitaires, de quartier et d’aide sociale aux personnes, etc.


Une démarche d’éducation populaire
au cœur du projet de formation

L’équipe des professeurs travaille en complémentarité afin d’assurer un cadre et un soutien propices au développement artistique des élèves et à l’aboutissement de leur projet individuel. C’est ainsi que les stagiaires sont accompagnés dans leur insertion professionnelle auprès d’enfants scolarisés, enseignants des écoles et collèges, ainsi que de différents publics fragilisés (personnes immigrées, handicapées ou isolées au chômage, victimes de dépression au travail de maladies invalidantes ou cancers, jeunes en situation de prévention de la délinquance…).

COVID-19 > Pour respecter les normes sanitaires, le nombre d’élèves par cours est limité. ATTENTION ! Accès uniquement sur rendez-vous.

————————————————————

CONTACT PAR TÉLÉPHONE >    01 43 73 35 44

PAR MAIL > Formulaire de contact

ADRESSE POSTALE > 106, rue des Maraîchers – 75020 Paris

ACTUALITÉS

ENTRÉE EN FORMATION

L’admission en formation se fait sur audition suivie d’un entretien. Inscrivez vous!
> Télécharger le formulaire

LIVRE D'OR

Pour moi Free Dance Song a été une grande source d’inspiration et de légitimation dans le fait d’assumer une démarche artistique… mais plus que ça, une démarche humaine et sociale !!!

Martina Ricciardi Formation en psychopédagogie du mouvement dansé – 2012-2014

FreeDanceSong, c’est bien plus qu’un centre de formation, c’est une association un lieu d’expression et d’échanges à l’image de son enseignement, visant davantage un partage de savoirs et d’expériences au profit d’une danse libre qu’un intérêt financier, motivé par de belles idée et valeurs humaines.

Marie Cochet Diplômée FDS 2015, Certificat de Psychopédagogie de Mouvement Dansé

FreeDanceSong est une école qui développe chacun d’entre nous à travers le mouvement, la danse au profit de l’individu et non de la performance. Portée par un profond sentiment humaniste, à FreeDanceSong l’exigence est présente mais la compétition n’y a pas sa place.
Les élèves sont écoutés et l’enseignement sert autant à la danse qu’au développement de chacun d’entre nous. Ayant participée à des animations dans des centres sociaux culturels et ayant donné des cours de danse dans les quartiers moins favorisés de Paris je me suis rapprochée des autres et de moi-même.

Anne Etchebarne Diplômée FDS 2006, Monitorat de Danse Afro-Américaine

Cette formation n’a pas d’équivalent. FreeDanceSong offre la possibilité de se professionnaliser dans d’autres disciplines que classique, jazz et contemporain. Elle aborde la dimension sociale de la pratique de danse. C’est ici la démarche centrale de l’école. Par des multiples stages et projets de création en lien avec les structures locales et la population des quartiers dans lesquels s’inscrivent les activités de FreeDanceSong, j’ai été sensibilisée à cette démarche et j’ai pu développer un savoir-faire et de l’expérience qui font ce que je suis professionnellement aujourd’hui.

Laetitia Faucher Diplômée FDS 2005, Monitorat de Danse Afro-Américaine

Initialement comédienne, mais n’ayant jamais pratiqué la danse auparavant, ce cursus intensif m’a apporté des solides bases techniques pour poursuivre mon parcours et préparer le diplôme d’état de professeur de danse contemporaine. Depuis l’obtention de mon diplôme, j’anime de façon ponctuelle des ateliers pour enfants dans différents centres d’animation ou associations de la ville de Paris et développe en parallèle mon métier d’interprète sur scène.

Marion Le Guével Diplômée FDS 2006, Monitorat de Danse Afro-Américaine

Lors de mon dernier séjour au Bénin, lorsque le Babalao, après avoir tiré l’oracle m’a annoncé que j’étais une gentille « sorcière » et que je devais consacrer ma vie à aider les gens grâce à la facilité que j’avais de communiquer avec l’invisible, je me suis dis tiens mais je sais qui m’a initiée à Paris, une passeuse qui donne des clefs pour laisser l’inconscient s’exprimer. Free Dance Song l’école des bonnes sorcières ?

Maureen Coat Formation libre FDS 2009, Danse Thérapie

<< Prev
Next >>